Bobo aux intestins, le régime pauvre en fibres alimentaires est là !

Bobo aux intestins, le régime pauvre en fibres alimentaires est là !
Bobo aux intestins, le régime pauvre en fibres alimentaires est là !

Nous avons parfois recours à ce régime alimentaire pour mettre au repos provisoirement notre tube digestif…

Pour des raisons purement médicales (intervention chirurgicale sur l’appareil digestif) ou en cas d’altération de la muqueuse intestinale (souvent due à des épisodes diarrhéiques répétés ou des traitements médicamenteux trop lourds), il sera nécessaire d’appliquer un régime alimentaire particulier qui réduira le volume et le nombre de selles pour ne pas endommager davantage vos intestins !

Voici quelques précisions sur ce régime…

*****

Un régime alimentaire palliatif !

Le régime pauvre en fibres alimentaires ne doit être que temporairement quelques jours de 3 à 4 jours à 1 semaine ou plus selon l’origine de l’altération intestinale.

Il ne donne pas lieu à un régime amincissant car déséquilibré, il vise uniquement à soulager votre appareil digestif des efforts demandés par la digestion et notamment celui de la défécation et également de l’émission des gaz.

Comme nous l’avons déjà vu, il existe différentes fibres alimentaires ; d’ailleurs, si vous souhaitez vous les remémorer, cliquez ICI.

Les fibres concernées sont les fibres irritantes !

reg sans fibres

 

Un p’tit rappel de 2 modes de cuisson incontournables dans ce régime :

*****

25

 

Aliments déconseillés :

 

  • Le lait en boisson en fonction de la tolérance du patient
  • Eaux riches en magnésium (du type “hépar”),
  • les boissons hyperosmolaires (boissons du sportif) car étant trop concentrées en glucides, elles accélèrent le transit surtout à jeun.
  • Céréales non raffinées (l’avoine, le blé, l’épeautre, le maïs, l’orge, le quinoa, le riz, le seigle…)
  • Légumes et fruits crus sans exception
  • Les jus de prune et de pommes et de pruneaux qui accélèrent le transit intestinal
  • Les matières grasses cuites

*****

24Coin CUISINE

Laisser un commentaire