📌 La cellulite ou la guerre contre la peau d’orange !

📌 La cellulite ou la guerre contre la peau d’orange !
📌 La cellulite ou la guerre contre la peau d’orange !

Oulala, la cellulite est, avec les vergetures, la hantise des futures mamans ! mais pas seulement, car au moment de la ménopause, elle sévit souvent les cuisses des femmes…

Comment faire pour s’en débarrasser ? il n’y a malheureusement pas de poudres magiques ou d’incantations à faire 😉

Seule, une bonne hygiène de vie peut vous aider… voici ce que je peux vous en dire…

*****

Pour bien comprendre, la cellulite, ce n’est pas que de l’eau ou que de la graisse.

cellulite

Il s’agit d’un amas de cellules graisseuses, d’eau et de toxines stockées directement sous la peau.

Ils appuient sur les fibres de collagène causant ainsi 2 dommages :

  • la régularité de la peau est cassée (ça c’est ce que vous voyez !)
  • les veines sont compressées, la circulation sanguine et lymphatique, voie d’élimination, n’est plus performante. Cela favorise donc la rétention d’eau, de graisse, de toxines et cela devient un cercle vicieux !

Ces petits amas, responsables de la disgrâce de nos jambes, ne partent pas d’un claquement de doigt.

Ils sont sacrément tenaces et nous donnent du fil à retordre.

Cela demande du temps et des efforts (diététiques, sportifs et des massages idéalement – mais déjà en agissant sur la diététique, vous obtiendrez des résultats). 😉

***

Plus en détails pour mieux comprendre et mieux se connaitre

On aurait pu faire simple mais non… donc, il existe 3 types de cellulite, à vous de comprendre laquelle est la vôtre !

Cela vous indiquera sa cause et par là-même sur quelles règles diététiques vous devrez insister pour mieux la déloger.

Votre cellulite est dite :

  • Aqueuse si votre peau présente un effet peau d’orange léger, qu’elle reste souple et tonique, peu douloureuse au toucher.

Si vous vous retrouvez dans cette définition, il est fort probable qu’en plus vous ayez des jambes « en poteau » à la fin de la journée, surtout s’il fait chaud ou si vous avez passé du temps debout.

Ce type de cellulite est dû à une paresse veineuse qui engendre une mauvaise circulation lymphatique et sanguine.

  • Plutôt adipeuse si elle est localisée sur vos rondeurs indésirables et que votre peau est molle.

Votre couche de collagène est saturée en graisses.

  • Fibreuse si elle fait mal à la palpation et si elle est très visible surtout sur la face externe des cuisses et sur l’intérieur des genoux.

Sa caractéristique est qu’elle est ancienne et infiltrée.

Les cellules graisseuses qui forment votre cellulite sont emprisonnées par les fibres de collagène qui se sont rigidifiées.

La circulation sanguine très ralentie, engendre un manque d’oxygène, responsable de la douleur.

Notez que pour la cellulite fibreuse, plus que pour les autres types de cellulite vous devrez combiner les stratégies pour la déloger et que le sport sera un indispensable (corde à sauter, courses lentes suivies de courses rapides… Il va falloir faire bouger les tissus !).

***

Puisque rien n’arrive par hasard, voici 4 bons réflexes à adopter rapidement !

  • Dopez la tonicité des parois veineuses

Vous devez manger des fruits et des légumes crus.

Leur vitamine C et flavonoïdes favorisent la circulation sanguine.

Riches en fibres et potassium, aux propriétés diurétiques et laxatives, ils évacuent les congestions lymphatiques, drainant le corps des toxines et de l’eau retenue en excès.

Aimez les oignons qui purifient efficacement l’organisme des toxines et les fruits rouges, notamment la myrtille, le cassis, la groseille (un must de la saison).

Boostez-vous en vitamine E (avocat, amandes, huiles végétales, jaune d’œuf…) aux propriétés veinotoniques.

Un coup de pouce de phytothérapie ?

Les infusions de vigne rouge :

La feuille de Vigne rouge favorise une bonne circulation et contribue ainsi à diminuer la sensation de jambes lourdes et fatiguées.

  

**

  • Pensez fluidité du sang, pensez oméga-3

Il y en a dans l’huile de lin, de colza, les poissons gras (sardines, maquereaux, harengs, saumon…), dans la mâche…

 

**

Ses meilleures sources sont les aliments frais peu transformés et pauvres en sodium, car la transformation peut avoir un effet sur leur teneur en potassium et inclut généralement un ajout de sel.

Les fruits et légumes en sont de très bonnes sources, de même que les légumes et fruits secs, les fruits oléagineux, les champignons, les patates douces.

Il y en a aussi dans les viandes, les poissons, les yaourts.

 
**

  • Ne laissez pas les graisses s’installer

Favorisez une alimentation riche en fibres car elles réduisent l’absorption des graisses et glucides (sucres) du repas et limitent la sensation de faim.

Vous les trouvez dans les légumineuses, les produits avec une forte teneur en céréales complètes, les fruits et légumes.

 ***

Aliments à limiter absolument !

  • Attention au sel qui retient l’eau dans le corps et naturellement aux produits riches en sel : fromages, charcuteries, les eaux gazeuses…
  • L’alcool et les épices fortes augmentent la dilatation des veines. Avec modération donc !
  • Évitez les fritures !
  • Le sucre et les produits céréaliers raffinés se transforment en graisses corporelles.
  • Les produits industriels bourrés d’additifs et de conservateurs, dérégulent l’appétit et favorisent le stockage de réserves.

*****

astuces

N’oubliez pas, la cellulite est tenace.

À vous de l’être encore plus !

 

animation ruedesplantes
 

Compléments alimentaires Ruedesplantes
 

Laisser un commentaire