👉 … La cuisson avec un autocuiseur

👉 … La cuisson avec un autocuiseur
👉 … La cuisson avec un autocuiseur

 

Techniquement, si je devais vous détailler un autocuiseur, nous y trouverions :

→ d’un corps de casserole, constitué d’un matériau épais de 4 à 7 mm, en fonte ou en acier inoxydable

→ d’un couvercle muni d’un joint d’étanchéité encastré dans le bord du couvercle (facile à changer quand il est usé !) et d’une soupape de sécurité.

*****

Principales caractéristiques de la cuisson en autocuiseur

  • Cuisson rapide : Température atteint de 125°.

Ainsi, le temps de cuisson est divisé par 2 voire par 3 par rapport à une cuisson dite normale et le temps de contact entre les aliments et le milieu de cuisson est nettement moins long !

  • Quantité de liquide moins abondante : Il y a moins d’évaporation et donc, moins de perte!
  • Cuisson à l’abri de l’air : Il y a moins de pertes nutritionnelles par phénomène d’oxydation (ex. il reste 20% de vitamine C)
  • Température supérieure à 100°c : Il s’agit d’une aseptisation qui peut être utiliser pour stériliser.
  • Consommation d’énergie moins importante : La durée de cuisson étant moins longue, il y a forcément une économie d’énergie et une facture d’électricité ou de gaz allégée !

*****

Savoir l’utiliser

→ Pas de lait, ni de féculents et de feuilles fines telles que la salade, les épinards, les blettes ciselées (risque d’obstruction de la soupape)

→ Contrôler la rotation et le sifflement de la soupape : La température de cuisson est atteinte quand la soupape siffle.

Vous devez contrôler dès cet instant la durée de cuisson et ainsi, régler la puissance de la source de chaleur.

→ Ne pas laisser la marmite fermée après extinction du feu car le vide partiel de l’autocuiseur risque de faire coller le couvercle

→ Pour arrêter la cuisson, il existe 2 possibilités :

1) Première méthode

  1. Ôter la cocotte du feu
  2. Placer sous le robinet d’eau froide
  3. Faire couler un filet d’eau sur le couvercle chaud
  4. Le condensation brusque de la vapeur permet d’ôter la soupape et d’ouvrir le couvercle

2) Seconde méthode

  1. Évacuer la vapeur par le biais de la soupape

L’inconvénient de cette méthode est la vapeur, l’humidité et la graisse retrouvée dans la cuisine après l’ouverture de la soupape.

Trucs et astuces

Cette méthode est idéale lorsque nous mettons l’autocuiseur à l’extérieur sur une surface plane et recouverte car la projection de vapeur peut contenir des particules grasses qui peuvent tacher le sol voire les murs à proximité !

 

*****

Un entretien du matériel très facile !!!

  1. Débarrasser la cocotte après usage
  2. Nettoyer
  3. Ranger le couvercle à l’envers

*****

Idée LECTURE pour les personnes qui cherchent à cuisiner rapidement !

Le livre s’organise en plusieurs chapitres.

  • Légumes
  • Légumineuses et céréales
  • Poissons et fruits de mer
  • Volaille et lapin
  • Viande
  • Desserts
  •  Autocuiseur autrement (conserves, yaourts…)

 

animation ruedesplantes
 

Compléments alimentaires Ruedesplantes
 

Laisser un commentaire