🌿 En hiver, une bonne infusion, ça ne se refuse pas 🌿

🌿 En hiver, une bonne infusion, ça ne se refuse pas 🌿
🌿 En hiver, une bonne infusion, ça ne se refuse pas 🌿

Depuis le 21 décembre dernier, nous sommes en hiver et malgré des températures clémentes et un temps des plus agréables, votre organisme ressent le changement de rythme !

Alors, même si l’hiver est souvent synonyme de grand froid et des rhumes, il ne faut pas oublier d’aider votre organisme à booster votre immunité tout en éliminant les toxines et en vous réchauffant par la même occasion.

Et, encore une fois, les infusions à base de plantes restent le moyen le plus sûr de faire du bien à votre corps.

*****

Un mode de préparation ancestral

Beaucoup d’entre vous connaissent le terme générique d'”infusion” sous la forme le plus simple, du sachet en papier ou en gaze que l’on laisse infuser dans sa tasse pendant 3 minutes avec de l’eau à 100°c, dixit les sachets d’infusion vendus dans les commerces.

En phytothérapie, savez-vous vraiment à quoi correspond une vraie INFUSION ?

Il s’agit d’une méthode qui consiste à verser de l’eau bouillante sur les plantes ou encore à déposer les plantes dans le récipient contenant l’eau bouillante , au moment précis où l’eau rentre en ébullition !

On couvre le récipient (d’où l’intérêt d’avoir une tisanière avec un couvercle) et on laisse infuser.

Le temps d’infusion est variable suivant la nature de la plante ; cela peut aller de 10 minutes à 1 heure.

Il va de soi que, dans le cas de plantes à tissus délicats tels que les feuilles et les fleurs, ou fortement aromatiques, celui-ci doit être plus court que s’il s’agit de végétaux à tissus plus épais tels que les racines et tiges.

C’est par l’infusion que sont traitées les plantes les plus couramment utilisées : camomille, menthe, tilleul, verveine….

*****

P’tite astuce pour éviter les dépôts dans le fond de la tasse.

Pour vous éviter de retrouver des feuilles, fleurs ou tiges dans votre tasse, mettez :

  • soit un petit chinois au niveau de l’ouverture de votre tisanière avec vos plantes dedans,petit chinois
  • soit vous prenez une boule à thé.boule à thé

Cela vous permettra de verser en toute quiétude votre tisane à vos convives et profitez d’un merveilleux instant de détente !

***

Des visées thérapeutiques différentes

Toutes les plantes ont des vertus différentes les unes des autres et donnent lieu à des classifications selon leurs effets :

  • Adaptogènes : ce sont des plantes qui possèdent un effet tonique global sur l’organisme et favorisent la résistance du corps au stress, tout en stimulant le système immunitaire

⇒ Ginseng

  • Analgésiques : ce sont des plantes qui apaisent la douleurs

⇒ Camomille, lavande…

  • Antiémétiques : ce sont des plantes qui empêchent les vomissements
  • Antiseptiques : ce sont des plantes qui arrêtent le développement des microbes , elles aident l’organisme à lutter contre l’infection.
  • Antispasmodiques : ce sont des plantes qui font cesser les spasmes c’est-à-dire les contractions involontaires des muscles et des organes d’origine nerveuse

⇒ Camomille, mélisse, oranger, tilleul…

  • Antisudorifiques : ce sont des plantes qui diminuent les sécrétions exagérées de la sueur

⇒ Sauge

  • Dépuratives : ce sont des plantes qui purifient le sang et débarassent l’organisme des principes toxiques nuisibles à la santé en les éliminant par
    • la peau → sudorifique
    • les reins → diurétique
    • les intestins → purgatifs ou laxatifs

⇒ Bardane, fumeterre, pissenlit…

  • Hypnotiques : ce sont des plantes calmantes qui font dormir et procurent un sommeil réparateur

⇒ Passiflore, tilleul…

  • Laxatives : ce sont des plantes qui purgent avec douceur, à l’inverse des plantes purgatives, sans irriter, ni fatiguer l’intestin.

⇒ Bourdaine, pruneau, rhubarbe…

Tisanes

 

***

Quelles plantes pour quels maux ?

Voici un p’tit récapitulatif des principales plantes de leurs vertus, en sachant qu’une seule et même plante peut avoir plusieurs visées thérapeutiques.

En revanche, faites bien attention aux associations de plantes qui peuvent accentuer certains effets (laxatif +++) ou au niveau du goût ; certaines d’entre elles ne se marient pas du tout !

 

les infusions

 

 

animation ruedesplantes
 

Compléments alimentaires Ruedesplantes
 

2 commentaires »

    • Bonjour,

      Concernant le diabète (puisque je suppose que vous prenez de l’insuline pour traiter un diabète) et l’usage de la phytothérapie, quelques plantes ont des vertus remarquables ; sont indiquées principalement l’oignon, l’ail et l’olivier pour leur action sur la glycémie ainsi que l’huile essentielle d’eucalyptus globulus.

      Ensuite, d’autres plantes sont reconnues comme hypoglycémiantes : les graines de fénugrec, les feuilles de mûrier noir, feuilles de myrtille (++++) et la sauge officinale.

      Cependant, je vous invite à demander conseil à votre endocrinologue qui connait votre santé, avant de consommer des plantes aux vertus hypoglycémiantes afin de ne pas dérégler votre dosage et avoir des effets secondaires (pics hyperglycémiques).

      Bonne semaine à vous !

Laisser un commentaire