Etre un vrai sportif n’est pas si simple !

Etre un vrai sportif n’est pas si simple !
Etre un vrai sportif n’est pas si simple !

 

Que ce soit seul(e), à 2 ou en équipe ou encore dans un club, il ne faut pas négliger sa préparation physique avant l’effort !

Mais comment faire pour être au top avant de s’entraîner ?

 

 

*****

Seul(e), la volonté et la motivation sont les maître-mots pour la pratique d’un sport…

Souvent le manque de temps et d’envie laisse place à “je le ferais plus tard“, “bouuhhh, pas aujourd’hui…“, “bon, demain j’y vais !“…

Enfin, tant d’excuses pour ne pas faire une activité physique quand la motivation est absente ou quand elle est cachée derrière d’autres priorités ! 😉

**

A deux, le sport devient plus accessible !

On se donne un jour, une heure et un endroit et la motivation vient immédiatement !

La volonté a parfois du mal à venir si son co-équipier(e) traîne un peu la patte :'( mais on va dire qu’on s’entraîne simultanément…

**

A plusieurs ou dans un club, il règne un véritable esprit d’équipe et de résultat.

La mise en condition dépend d’un travail d’équipe dans laquelle on trouve plusieurs acteurs :

  • Le sportif lui-même avec son anxiété et la pression que peut exercer son environnement (amis, famille, club…),
  • L’entraîneur ou le coach qui est à la recherche de résultats et d’efficacité,

et éventuellement, s’il s’agit d’un sportif de haut niveau :

  • Le médecin qui suit l’état de santé du sportif,
  • Le professionnel de santé qui suit diététiquement parlant le sportif.

*****

La mise en condition d’un(e) sportif(ve), qu’il soit sportif(ve) occasionnel(le) (activité 1 à 2 fois par semaine d’au minimum 1 heure à chaque fois) ou quotidien(ne) (pratique d’un sport tous les jours, du type salle de sports ou cours à pieds) s’échelonne sur une longue période.

On ne devient pas “sportif” du jour au lendemain sans s’être préparé un minimum au préalable. Et cela passe aussi par la réorganisation de ces repas !

Quand on pratique un sport, on ne mange pas ce que l’on veut, quand on veut… ça sera tellement simple !

Et bien non, notre organisme ne fonctionne pas de la sorte.

Bien au contraire, il demande de structurer ses apports pour être efficace en temps voulu et notamment au moment de la pratique de l’activité physique !

**

Les jours d’entrainement, la répartition alimentaire se fait de telle façon pour couvrir les besoins nutritionnels liés au sport :

  • 3 repas (petit déjeuner, déjeuner et dîner)
  • 4 repas (3 repas principaux + 1 collation à 10 ou 16 heures)
  • ou 5 repas (3 repas principaux + 2 collations – 10 et 16 heures)

Les collations comprendront notamment des produits laitiers, des fruits et des biscuits secs.

 

Trucs et astuces

 

La multiplication des prises évitent les hypoglycémies secondaires à des repas trop riches !

 

*****

A titre d’exemple, je vous décompose chaque repas. A vous de les ajuster selon vos habitudes et goûts alimentaires !!

  • Le “Petit déjeuner” : je vous conseille vivement de lire un article intéressant sur son importance – Cliquer ici

1 boisson chaude sucrée (thé ou café)

Pain ou biscottes avec miel ou confiture et éventuellement du beurre

Lait + céréales

Fruit cuit ou cru

Facultatif : jambon, fromage, œuf, viande froide…

 

  • Déjeuner et dîner :

Crudité ou potage

Viande, Poisson ou Œuf

Légumes frais ou féculent (alterné entre les 2 repas)

Produit laitier (fromage, yaourt…) et/ou fruit

*****

Idée LECTURE pour les sportifs

Que l’on soit sportif ou que l’on pratique une activité physique, les besoins nutritionnels peuvent varier en fonction de nombreux facteurs (sports d’endurance, de vitesse, de force, de combat, collectifs…), en fonction du sexe, de l’âge, des temps d’entraînement, de l’intensité, de la qualité du sommeil avant compétition…

Bref, un livre adapté à un public pour qui le rapport sport / nutrition revêt une importance capitale !

Véritable bible de la nutrition du sportif, vous trouverez, entre autres, dans cet ouvrage

  • les aspects généraux de l’équilibre alimentaire au quotidien (qu’est-ce qu’un repas équilibré, ce que contiennent les aliments…)
  • Comment préparer et optimiser ses performances ?
  • L’importance d’une hydratation adaptée ?
  • Comment bien gérer son poids ?
  • Adapter sa nutrition en fonction des activités physiques et sports choisis ?
  • Manger, bouger pour améliorer sa santé (nutrition et diabète, cholestérol, rhumatismes…).

Ici, pas de régime fantaisiste, du bon sens, des adaptations diététiques en fonction du sport pratiqué, et la juste réponse aux besoins de vos activités physiques et sportives.

Laisser un commentaire