Et si nous faisons nous-mêmes notre Bûche de Noël ?…

Et si nous faisons nous-mêmes notre Bûche de Noël ?…
Et si nous faisons nous-mêmes notre Bûche de Noël ?…

Envie de faire plaisir à sa famille ? Envie d’innover ?

Je vous confie une p’tite recette que j’ai testée de multiples fois à l’occasion des fêtes de fin d’année.

Vous pourrez la décliner selon vos envies… avec des fruits, de la crème de marrons, de la ganache, de la noix de coco râpée, de la crème pâtissière…

A vous d’avoir l’esprit créatif d’un p’tit chef cuisto ! 

*****

La génoise, c’est tout un art !

Comme son nom l’indique, il s’agit d’une pâte levée par incorporation d’air par battage en mousse d’œuf entier stabilisé sur un bain-marie (BM) doux, puis par dilatation de l’air sous l’action de la chaleur lors de la cuisson au four.

En d’autres termes, cette pâte très légère permet de réaliser de nombreux entremets dont la fameuse et délicieuse génoise qui sert notamment de base pour faire les bonnes bûches de Noël !! 😉

 

*****

Ingrédients pour une p’tite génoise pour 2 personnes :

  • 30 grammes de farine tamiséegénoise
  • 30 grammes de sucre semoule
  • 1 œuf extra-frais calibre moyen
  • 10 grammes de beurre doux
  • Parfum : Vanille ou zeste de citron

 

Technique :

genoise

***

Technique du roulé :

Pour bien rouler une génoise, je vous conseille d’utiliser un torchon propre humide et de la manipuler dès sa sortie du four ; sinon, Mademoiselle Génoise devient associable et vous obtiendrez un joli émietté de pâte, franchement loin de l’idéal que vous imaginiez ! 

***

Quelques variantes de la génoise :

  • Génoise au chocolat : on l’obtient en ajoutant, 5 grammes de chocolat en poudre non sucré (qté pour une personne) et on diminue de 1/10 le poids de la farine de blé.
  • Madeleine : même pâte cuite dans des moules à madeleine. Revoir le temps de cuisson à la baisse vers 15 à 20 minutes.

Laisser un commentaire