La migraine : une bonne diététique en solution !

La migraine : une bonne diététique en solution !
La migraine : une bonne diététique en solution !

De nos jours, quand une personne a la migraine, elle pense le plus souvent à avaler 2 comprimés d’antalgiques plutôt que, pour se soulager, de se rendre chez un thérapeute manuel et de remettre en question sur son rythme de vie !

C’est bien dommage !

Pourtant, être délivré d’une migraine est l’une des plus grandes satisfactions au quotidien que nous pourrions avoir…

 

*****

La migraine ne date pas d’hier !


hippocrate

Hippocrate décrivant dans ses Aphorismes (450 av J.C) : 

« Il lui semblait qu’il y avait quelque chose qui étincelait devant lui comme une lumière surtout en général du côté de son œil droit. Au bout d’un moment, une violente douleur survenait à sa tempe droite puis dans toute la tête et le cou avec des vomissements, qui quand ils devenaient possibles étaient capables de soulager la douleur. »

 

*****

Vous n’êtes pas seul(e)

Selon l’Institut National de la Santé et de la recherche Médicale, plus de 11 000 000 de français soit 20% de la population sont touchés par les migraines ce qui équivaut aux 11 millions de personnes ont perdu leur emploi à cause de la crise financière en 2015 (source : courriercadres.com) !

****

Les signes reconnaissables du migraineux(se)

La migraine se caractérise par des maux de têtes qui évoluent par crises.

Ces crises migraineuses débutent souvent d’un seul côté de la tête, ont une durée et une fréquence très variable.

Elles peuvent durer quelques heures comme plusieurs jours, et peuvent survenir de façon hebdomadaire aussi bien qu’annuelle.

L’intensité de la migraine est elle aussi variable.

***

La migraine et ses copines

Et oui, dans le terme “migraine”, il y a plusieurs types de migraines.

La plus commune est la migraine avec aura qui correspond à une dilatation excessive des vaisseaux qui enveloppent le cerveau qui s’accompagne de nausées ou de vomissements, et d’une sensibilité à la lumière et au bruit (phonophotophobie).

 

***

Quand la génétique s’en mêle

La migraine a également une origine génétique, c’est-à-dire que certaines personnes sont plus susceptibles de développer la maladie que d’autres.

Environ 70% des migraines seraient ainsi associées à un terrain familial.

 

 

***

Des déclencheurs à la tonne ou à la pelle

Chacun a son p’tit truc pour éviter ou diminuer les migraines, mais ce qui fonctionne pour certains peut s’avérer inefficace pour d’autres.

Les déclencheurs de migraine les plus courants sont

  • les allergies,
  • le stress,
  • les changements hormonaux (principalement chez la femme),
  • la chaleur ou le froid excessifs,
  • le manque de sommeil…

***

.
Votre alimentation joue un rôle important

Certains aliments ont un effet direct sur la contraction ou la dilatation des vaisseaux sanguins dans le cerveau.

D’autres provoqueraient une réaction allergique dont le principal symptôme serait la migraine.

Élément déclencheur Caractéristiques Sources alimentaires
Tyramine Naturellement présente dans certains aliments Fromages vieillis (parmesan,…)
Vin rouge
Sauce soja
Caféine Stimulant Café et thé
Boissons gazeuses
Chocolat
Aspartame Substitut du sucre dans les produits faibles en calories Boissons gazeuses
Bonbons et gommes sans sucre
Nitrite Conservation des viandes et des charcuteries Salami, mortadelle
Jambon, bacon, saucisses
Poissons fumés
Glutamate monosodique
Rehausseur de saveur des produits transformés Mets chinois
Soupes en conserve
Mets congelés
Autres aliments Agrumes, ananas, raisins…
Choucroute, pois chiches,  oignons
Bière, levure

Liste non exhaustive

ATTENTIONIl n’est pas nécessaire d’éliminer tous ces aliments de votre alimentation.

Commencez par observer si vos migraines se manifestent habituellement après la consommation de certains de ces aliments.

Ensuite, diminuez graduellement la consommation des aliments soupçonnés afin de voir s’il y a une amélioration.

***

Comment prévenir les migraines

Voici quelques conseils relatifs directement avec votre hygiène de vie :

  • Mangez régulièrement dans la journée

Sauter un repas a tout un effet sur le corps humain, principalement sur les hormones liées au contrôle de la faim.

Ces mêmes hormones pourraient être en cause dans le mécanisme déclencheurs des migraines.

 

  • Hydratez-vous

La déshydratation influence la pression sanguine et le transport de l’oxygène et des nutriments au cerveau, ce qui peut causer des migraines.

 

  • Modérez votre consommation d’alcool 

L’alcool peut mener à l’apparition des migraines, surtout lorsqu’on dépasse ses limites !

 

  • Évitez les aliments susceptibles de causer des migraines

Principalement ceux que vous soupçonnez de déclencher vos crises.

 

  • Dormez suffisamment
  • Pratiquez régulièrement une activité physique
  • Réduisez vos sources de stress

 

Les changements alimentaires ne font habituellement pas cesser les migraines.
Par contre, l’élimination des aliments déclencheurs peut en diminuer la fréquence et l’intensité.

 

Amis migraineux, surveillez vos assiettes et vos verres !

 

Laisser un commentaire