Pour bien réussir un régime hypocalorique

Pour bien réussir un régime hypocalorique
Pour bien réussir un régime hypocalorique

 

On le recherche tous, ce fameux régime qui nous fera fondre tout en gardant une alimentation normale mais savez-vous exactement ce qu’il faut faire ?

Il n’existe pas de régime miracle !

La réduction pondérale ou “perte de poids” ne s’obtient qu’au prix de réels efforts en y associant une surveillance de tous les instants.

 

De nombreuses idées reçues traînent dans l’imagination populaire et nuisent à l’efficacité des régimes.

Le phénomène “mode” influence énormément mais la sagesse est un guide sûr !

Les régimes hypocaloriques sont notamment préconisés pour des réductions pondérales pour le confort et la sécurité des patients atteints d’obésité mais également pour limiter ou retarder les complications pathologiques de la surcharge pondérale chez certains sujets !

*****

Il faut néanmoins retenir 2 paramètres :

  1. un régime alimentaire trop sévère, trop strict ou trop contraignant ou encore monotone a de fortes chances d’être abandonné
  2. un régime alimentaire trop large a tout autant de chances d’être arrêté car il amènera des résultats insuffisamment pour une période donnée voire même aucun résultats sinon même des kilos en trop  !

*****

Au final, vous allez constater que très peu d’aliments sont à interdire !

Il suffit uniquement d’exercer un contrôle que les quantités consommées en corps gras, en produits sucrés, en produits très gras (à base de matières grasses, frits…) et également en alcool !

On peut donc consommer tous les aliments sous réserve de les utiliser en quantité contrôlée, y compris le pain, les pâtes, le riz, les pommes de terre…

*****

Votre œil et votre palais doivent être satisfaits, la présentation et le volume doivent être corrects !

Pas de portions rikiki type “ration de restaurant gastronomique”, ni de grosses plâtrées qu’il faudrait presque servir dans un saladier… simplement une assiette organisée et rangée avec une portion confortable qui vous stimule mais vous comble à la fois à la fin de son ingestion.

Choisir des préparations ne faisant pas intervenir de matières grasses : à l’étouffée (en papillote en aluminium ou encore en papillote en silicone), à la vapeur, au gril… et un gage supplémentaire, d’une alimentation hypocalorique !

D’où l’intérêt d’utiliser du matériel anti-adhésif qui vous assure une cuisson sans matière grasse ! 😉

D’autre part, je vous conseille de lire les articles suivants qui pourront vous apporter des idées au niveau de vos assiettes :

De plus, la sauce tomates vous rendra d’immenses services pour améliorer les légumes “nature”.

En fait, le repas doit rester un moment de bien-être sans punition, ni frustration !

Il faut savoir qu’un régime alimentaire bien mené est un régime qui “s’oublie”

*****

bonhomme-et-clef1

 

 

La clé d’un bon repas !

 

 

conseils utiles

Laisser un commentaire