📌 Savoir décrypter les régimes

📌 Savoir décrypter les régimes
📌 Savoir décrypter les régimes

Malheureusement, trop de choses circulent sur internet et partout ailleurs concernant les régimes alimentaires.

Beaucoup de régimes donnent des slogans très attractifs “-20 kilos avant l’été” alors que nous sommes au mois de mars et qu’il reste, on va dire 2 grands mois avant de se mettre en maillot.

Et comment arriver à perdre 20 kilos en 3 mois ? Il y a des secrets mais pas forcément les meilleurs !

 

*****

Les points à prendre en compte

Un régime alimentaire doit déjà prendre en compte :

  • Votre sexe et votre âge

homme-femmeVous le savez bien, on ne perd pas pareil à 20 ans, qu’à 40 et encore moins qu’à 60 ans !

Et question inégalité, les femmes doivent se montrer beaucoup plus rigoureuses que les hommes à cause de leurs fameuses hormones qui sont de véritables balances dans leur organisme.

Vous savez donc que plus vous avancez dans l’âge, plus sera compliquée la perte de poids et d’autant plus, si vous êtes une femme… avec cela, vous avez déjà tout compris !

C’est une notion relativement simple, non ? mais combien de fois oubliée dans les régimes…

On met tout le monde au même régime et houst, maintenant débrouilles-toi !

Et bien, non, ça ne fonctionne pas comme ça…

***

  • Votre activité physique et votre profession

activité physiqueQue vous ayez 20 ans, 30 ans, 50 ans ou plus, vous pratiquerez différemment une activité physique en fonction de son temps disponible par rapport à son travail.

Les plus jeunes multiplieront des activités diverses et variées le plus souvent dans une salle de sport, plus ou moins longues et relativement intenses.

Les 25 à 40 ans choisiront des activités plus intenses mais de courte durée, 1 à 2 fois par semaine… pourquoi me direz-vous ? parce que combiner “travail, maison et… enfants”, il reste peu de place pour le sport !

Dans cette tranche d’âge, on cherche aussi à récupérer son corps de l’après grossesse… donc on fait un compromis avec tout et on essaie de rien lâcher pour se défouler tout en gagnant en muscles.

Les 40 et plus sont une tranche d’age où il se scinde 2 catégories, les super actives qui courent toujours après le temps mais arrivent à tout conjuguer et donc là, c’est du sport à gogo et un rythme de vie à 100 à l’heure et les super posées qui allient quotidien et zénitude pour ne perdre aucun bienfait de leur journée et qui pratiqueront plutot une activité… zen pour les ménager !

Bien sûr, si vous ne vous trouvez pas dans une de ces classes d’âge, il n’y a pas de soucis mais ce sont des tranches généralistes qui regroupent des profils similaires ! 😉

Comme vous pouvez voir dans toutes ces tranches d’âge, l’activité physique est complètement différente… alors pourquoi un régime standard, donne la même ration a mademoiselle x. de 23 ans qu’à madame w. de 54 ans !

***

  • Vos habitudes et votre environnement

habitudes alimDans les habitudes, il y a les habitudes alimentaires bien évidemment… Qui se résume “Vous aimez quoi ?”, “Vous n’aimez pas quoi ?”

Mais il y a aussi ce que vous buvez, en quelle quantité, à quel moment…

Et également votre sommeil, vos inquiétudes, votre niveau de stress, votre vie familiale avec votre nombre de grossesse si vous êtes une femme, et tout ce qui constitue votre vie !

Dans un régime “papiers”, toutes ces questions là sont zappées !

On standardise un régime idéal pour tout le monde et ensuite à vous de l’adapter…

***

  • Vos pathologies et vos antécédents

pathologiesVotre santé est intéressante, n’est-ce pas ?

Bien sur puisque c’est elle qui vous fait avancer.

Pour avoir un régime équilibré, il faut connaitre tout ce qui fait de vous ce que vous êtes aujourd’hui !

 

***

  • Votre caractère

sale caractèreFaire un régime demande beaucoup de volonté et avoir une certaine solidité morale.

Vos points forts et vos faiblesses doivent vous conduire vers un objectif.

Si malheureusement, vos faiblesses devenaient plus importantes que vos points forts, vous ne seriez plus en mesure de poursuivre normalement un régime car votre découragement aura pris le dessus.

 

  • En résumé

Lors d’un entretien avec un professionnel de santé tel qu’un diététicien, on vous pose toutes ces questions.

On n’oublie rien car de ce questionnaire en résulte votre perte de poids !

On étudie scrupuleusement votre mental pour garantir un suivi optimal de votre régime.

C’est pour cela que je reviens souvent sur le fait que certains problèmes d’ordre affectif, sentimental ou même professionnel peuvent interférer dans votre régime et qu’il faut par conséquent, consulter des thérapeutes habilités à vous aider de vous libérer de profondes douleurs du passé.

*****

Les régimes alimentaires à éviter

  • Méfiez-vous des régimes “révolutionnaires” qui vous promettent de perdre beaucoup trop de poids en très peu de poids ! “Perdez 20 kg en 2 mois”

Cette perte de poids rapide équivaudra à une forte privation alimentaire pendant quelques semaines avec une perte de poids impressionnante où vous-mêmes serait surpris et dès l’arrêt de ce régime, vous aurez un fabuleux effet YOYO avec une reprise de poids immédiate !

  • Les régimes où l’on vous parle de la suppression de telles ou telles catégories d’aliments.

On ne peut pas sauf indications médicales, vous demandez de supprimer des aliments !

On peut vous demander de limiter la consommation de produits sucrés, de matières grasses, de fromages, de féculents, de pain…

  • Les régimes “mono-diète” et perdez tant de kilos en 7 jours !

Mais quelle frustration !! et votre organisme la-dedans qu’en pense-t-il ?

Il est complètement déboussolé…

Effectivement, vous contraignez votre corps à assimiler qu’un seul type d’aliments et forcément, un aliment hypocalorique ! Vous allez perdre du poids et à l’arrêt du fameux régime, que se passe-t-il ?

Vous serez bien pendant 48 heures et après rebelote, vous allez reprendre un rythme normal et hop votre corps va reprendre son poids !

Bonjour, les effets “je perds”, “je prends” !

***

Je ne vais pas forcément tous les citer mais certains sont totalement dépourvus de logique !

A ceux et celles qui ont testé beaucoup de régimes, sachez que plus vous ferez des régimes et plus votre corps sera difficile à amadouer.

En fait, il va se méfier de vos écarts et de vos attitudes à le priver.

Il jouera à la forte tête avec vous.

Ménagez votre corps !

*****

Mon conseil de diététicienne

Il n’existe pas de régimes miracle où on perd les kilos superflus à l’endroit que l’on veut et dans le temps que nous souhaitons !

Je vous ai déjà dans mon article “les facteurs de réussite d’un régime“, qu’il faut savoir éduquer son corps comme si c’était un enfant à qui vous vous adressiez.

Ensuite, ma politique diététique est la suivante :

  • Manger de tout, en quantité raisonnable : savoir déterminer “SA” quantité raisonnable, celle qui vous permettra d’arriver au pallier de la satiété sans trop manger !
  • Ne pas avoir de frustration : inutile de bannir des aliments, vous pouvez planifier des jours de “plaisir” pour savourer un carré de chocolat. Je ne dis pas manger mais savourer. Apprenez à bien découvrir toutes les saveurs en bouche pour en apprécier d’autant plus ce moment de plaisir. Vous pouvez conjuguer ce moment avec un peu de relaxation sur votre canapé, avec un peu de musique ou allonger dehors sur votre terrasse !
  • Ne pas se peser tous les jours : Je vous propose de vous prendre en main pendant 4 semaines minimum pour gérer votre pesée hebdomadaire et vous enlever ce stress quotidien de la balance. Vous ne pouvez vous stresser tous les jours devant votre poids… impossible et absolument inutile car il n’est pas représentatif de vos efforts.
  • Bien s’hydrater pour favoriser élimination rénale des toxines : que ce soit de l’eau, des tisanes, de l’eau aromatisée… multipliez les façons de vous hydrater ! en période de régime, votre peau a également besoin d’eau pour éviter de marquer et récupérer ainsi en élasticité.
  • Pratiquer du sport ou une activité physique : Selon votre âge, sachez être conscients de vos capacités et de vos limites ! dans la pratique d’un sport, on demande à retrouver un équilibre et du bien-être. Les performances sont uniquement secondaires car elles génèrent d’autres adaptations nutritionnelles mais si vous êtes dans la dynamique d’un régime alimentaire, concentrez-vous simplement sur le plaisir éprouvé et sur cette vitalité retrouvé après l’effort !
  • Savoir parler de ce qu’on a sur le cœur : vous me direz “ça vient faire quoi avec un régime alimentaire et la diététique ?” Détrompez-vous, nos émotions jouent beaucoup sur notre relation avec notre organisme et sur les résultats d’un régime. Alors ne gardez rien pour vous, sachez évacuer vos contrariétés… chacun a sa solution, trouvez la vôtre !
  • Une bonne perte de poids durable sur le long terme équivaudrait à 3 kilos par mois selon la morphologie de la personne et le poids de débat : Ici aussi, tout dépend de la personne et c’est trop généraliste que de dire “3 kg, c’est pas assez” ou “c’est trop” ! c’est une moyenne. Maintenant, au delà de 5 kg par mois, sauf s’il y a vraiment de très grands changements dans les habitudes alimentaires, c’est assez illusoire et assez dangereux pour la suite du régime…

*****

super

Maintenant, à vous de bien choisir, votre régime alimentaire !

 

 

animation ruedesplantes
 

Compléments alimentaires Ruedesplantes
 

Laisser un commentaire